Une etude dans Jude 3e partie

L'AMOUR DE LA VÉRITÉ

www.amourdelaverite.com

UNE ÉTUDE DANS JUDE

Leçon 3 - verset 11

Auteur: Sandy Simpson

Version originale anglaise: www.deceptioninthechurch.com

 

Verset 11:  "Malheur à eux!  Car ils ont suivi la voie de Caïn, ils se sont jetés pour un salaire dans l'égarement de Balaam, ils se sont perdus par la révolte de Koré."

Jude nous dépeint un portrait très clair des faux enseignants au moyen d'une illustration de la vie de trois hommes: Caïn, Balaam et Koré.

LA VOIE DE CAÏN

Genèse 4:1 "Adam connut Eve, sa femme; elle conçut, et enfanta Caïn, et elle dit: J'ai formé un homme avec l'aide de l'Éternel."

Notez qu'Eve reconnaît que les enfants sont formés non seulement de l'union biologique d'un homme et d'une femme mais également avec l'aide de l'Éternel.

Genèse 4:2-7 "Elle enfanta encore son frère Abel. Abel fut berger, et Caïn fut laboureur. Au bout de quelque temps, Caïn fit à l'Éternel une offrande des fruits de la terre; et Abel, de son côté, en fit une des premiers-nés de son troupeau et de leur graisse. L'Éternel porta un regard favorable sur Abel et sur son offrande; mais il ne porta pas un regard favorable sur Caïn et sur son offrande. Caïn fut très irrité, et son visage fut abattu. Et l'Éternel dit à Caïn: Pourquoi es-tu irrité, et pourquoi ton visage est-il abattu? Certainement, si tu agis bien, tu relèveras ton visage, et si tu agis mal, le péché couche à ta porte, et ses désirs se portent vers toi; mais toi, domine sur lui." Pourquoi Dieu ne porte-t-Il pas un regard favorable sur l'offrande de Caïn? Parce qu'Abel a offert le bon sacrifice, la meilleure offrande. Mais comment Caïn et Abel pouvaient-ils savoir qu'ils devaient apporter une offrande à Dieu? Et pour quelle raison? Pour le pardon du péché! Dieu est le premier à montrer qu'une offrande de sang est nécessaire pour le pardon des péchés.   Genèse 3:21 "L'Éternel Dieu fit à Adam et à Eve sa femme des habits de peau, et Il les en revêtit."

Nous ne pouvons nous procurer des vêtements de peau d'animaux sans qu'ils soient tués. Dieu a fait le premier sacrifice de sang pour les péchés d'Adam et Eve. Jésus-Christ est le seul sacrifice parfait de sang pour le péché. Ce premier sacrifice de sang préfigure le sacrifice ultime que Dieu a fait par Son Fils. Dieu est le seul qui puisse expier le péché, du début à la fin. Alors Adam et Eve, Caïn et Abel savaient qu'un sacrifice de sang, l'offrande d'un animal, devait être offert à l'Éternel pour le pardon des péchés. Lorsque Caïn s'irrite parce que Dieu ne jette pas un regard favorable sur son offrande, il agit comme un enfant rebelle. Dieu l'avertit que le péché couche à sa porte, mais il n'écoute pas Dieu.

Genèse 4:8-9 "Cependant, Caïn adressa la parole à son frère Abel; mais, comme ils étaient dans les champs, Caïn se jeta sur son frère Abel, et le tua. L'Éternel dit à Caïn: Où est ton frère Abel? Il répondit: Je ne sais pas; suis-je le gardien de mon frère?" Caïn s'enlise davantage dans sa rébellion contre Dieu et Lui ment. Genèse 4:10 "Et Dieu dit: Qu'as-tu fait? La voix du sang de ton frère crie de la terre jusqu'à Moi." Le péché exige un sacrifice de sang. Seul le sang peut couvrir les péchés. Dieu sait ce qui était arrivé à Abel.   Genèse 4:11-16 " Maintenant, tu seras maudit de la terre qui a ouvert sa bouche pour recevoir de ta main le sang de ton frère. Quand tu cultiveras le sol, il ne te donnera plus sa richesse. Tu seras errant et vagabond sur la terre. Caïn dit à l'Éternel: Mon châtiment est trop grand pour être supporté. Voici, tu me chasses aujourd'hui de cette terre; je serai caché loin de Ta face, je serai errant et vagabond sur la terre, et quiconque me trouvera me tuera. L'Éternel lui dit: Si quelqu'un tuait Caïn, Caïn serait vengé sept fois. Et l'Éternel mit un signe sur Caïn pour que quiconque le trouverait ne le tuât point. Puis Caïn s'éloigna de la face de l'Éternel, et habita dans la terre de Nod, à l'orient d'Éden." Dieu ordonne à Caïn de quitter la terre qu'il a polluée par son péché et le sang d'Abel. Dieu doit juger ceux qui pèchent. Quiconque vit dans le péché, sans se repentir, et n'obéit pas au Seigneur, sera chassé de Sa présence dans l'éternité. Dieu enverra les pécheurs loin de Sa présence, "vers la terre de Nod" pour l'éternité, appelée Enfer.

Il est intéressant de noter que Caïn est puni en se faisant marquer par Dieu et envoyé à Nod. Certains commentateurs pensent que cette marque était de trembler. Nod signifie "agitation, commotion, tremblement." Lorsque nous voyons un tremblement dans la Bible , il est habituellement associé à la crainte de Dieu ou la crainte du jugement de Dieu. Ceci est en contraste avec ceux de la Troisième Vague qui pratiquent de "faire tomber les gens dans l'esprit" et qui proclament que c'est là une bénédiction de Dieu. Historiquement, les Shakers et les Quakers, des instruments qui ont influencé la Troisième Vague , faisaient également la même chose. Mais trembler n'est habituellement pas une bénédiction venant de Dieu. Il signifie plutôt que le jugement s'en vient.

Certains faux enseignants disent que la marque de Caïn était une peau foncée. C'est là une fausse doctrine. Rien ne supporte cela dans la Bible. C'est ridicule, car les seuls survivants du déluge sont la famille de Noé. Il était fort probablement de couleur brun moyen car il a été prouvé que toutes les couleurs de peau peuvent être produites par les gènes de ceux qui sont de couleur brun moyen. Cette doctrine est encore véhiculée par le KKK, Arnold Murray et d'autres faux enseignants.

L'HISTOIRE DE CAÏN NOUS AIDE À COMPRENDRE LES FAUX ENSEIGNANTS

(1) Les faux enseignants prêchent un faux évangile

Caïn offre des fruits au lieu d'un sacrifice de sang. Il travaille aux champs et le fruit de son labeur est donc le produit qu'il offre. Mais nous ne pouvons être sauvés par nos oeuvres. Nous devons offrir le genre de sacrifice que Dieu veut. Aujourd'hui, Dieu requiert que nous croyions en Son Fils unique, Qui a versé Son sang sur la croix et qu'Il est l'unique sacrifice de sang parfait pour nos péchés. Le sacrifice de sang des animaux était un type du sacrifice parfait de Jésus-Christ. Aujourd'hui, il n'y a qu'un moyen d'être sauvé et c'est de croire au Seigneur Jésus-Christ. La Troisième Vague , les Catholiques et plusieurs autres ajoutent des éléments au salut. Ceux de la Troisième Vague disent que vous avez besoin d'une deuxième expérience du baptême du Saint-Esprit et l'ajoute au salut. Les Catholiques ajoutent les sacrements. Ils ajoutent d'autres sacrifices alors que celui de Jésus à la croix suffit. Ils sont en rébellion contre Dieu tout comme Caïn puisque ce dernier apporte une offrande qui est contre la volonté de Dieu. Au jour du jugement, plusieurs présenteront leurs fruits devant Dieu, espérant que cela leur procurera le salut. Mais ils seront rejetés s'ils ne confessent pas le sacrifice du sang versé de Jésus-Christ à la croix pour leur salut.

(2) Les faux enseignants tentent d'adorer Dieu d'une façon qu'Il n'a pas ordonnée

Nous ne pouvons adorer Dieu d'une manière non biblique. Caïn apportât une offrande et crût que le fait d'en apporter une était tout ce qui était requis. Adorer Dieu d'une façon différente que celle qu'Il agrée n'est pas du tout de l'adoration - en fait, cela Lui déplaît. Uzza étendit sa main et touchât l'Arche qu'il avait aidée à construire alors que Dieu avait commandé que seul les Kohatites la transportent sur des pôles et que personne ne devait la toucher. Les gens de la Troisième Vague , Benny Hinn, Brownsville, et Toronto n'obéissent pas aux enseignements bibliques; toutefois, ils touchent le peuple de Dieu. Dieu les jugera certainement pour leurs actions. Ils doivent cesser d'amener le peuple de Dieu à L'adorer de façons qui sont contraires à Sa Parole.

(3) Les faux enseignants ne donnent pas leur meilleur à Dieu

Notez que Caïn apporte simplement une offrande du fruit du sol. Abel apporte les portions grasses. Les portions grasses, dans la plupart des cultures, sont les plus prisées de la viande. Dieu veut ce que nous avons de mieux; pas nos restants. Ananias et Saphira promettent à Dieu l'argent de la vente de leur propriété mais quand le temps vient de le donner, ils en gardent une partie. Les faux enseignants vivent dans le luxe et dépensent l'argent qui leur est donné par les pauvres pour le ministère. Ils sont un mauvais exemple pour tous car leur conduite démontre que nous pouvons adorer Dieu d'une façon quelconque et se réserver le meilleur.

La rébellion mène à la séparation d'avec Dieu et au jugement.

L'ERREUR DE BALAAM

Nombres 22:4-35 "Moab dit aux anciens de Madian: Cette multitude va dévorer tout ce qui nous entoure, comme le boeuf broute la verdure des champs. Balak, fils de Tsippor, était alors roi de Moab. Il envoya des messagers auprès de Balaam, fils de Beor, à Pethor sur le fleuve, dans le pays des fils de son peuple, afin de l'appeler et de lui dire: Voici, un peuple est sorti d'Égypte, il couvre la surface de la terre, et il habite vis-à-vis de moi. Viens, je te prie, maudis-moi ce peuple, car il est plus puissant que moi; peut-être ainsi pourrai-je le battre et le chasserai-je du pays, car je sais que celui que tu bénis est béni, et que celui que tu maudis est maudit. Les anciens de Moab et les anciens de Madian partirent, ayant avec eux des présents pour le devin. Ils arrivèrent auprès de Balaam, et lui rapportèrent les paroles de Balak. Balaam leur dit: Passez ici la nuit, et je vous donnerai réponse, d'après ce que l'Éternel me dira. Et les chefs de Moab restèrent chez Balaam.

Dieu vint à Balaam, et dit: Qui sont ces hommes que tu as chez toi? Balaam répondit à Dieu: Balak, fils de Tsippor, roi de Moab, les a envoyés pour me dire: Voici, un peuple est sorti d'Égypte, et il couvre la surface de la terre; viens donc, maudis-le; peut-être ainsi pourrai-je le combattre, et le chasserai-je. Dieu dit à Balaam: tu n'iras point avec eux; tu ne maudiras point ce peuple, car il est béni. Balaam se leva le matin, et il dit aux chefs de Balak: Allez dans votre pays, car l'Éternel refuse de me laisser aller avec vous. Et les princes de Moab se levèrent, retournèrent auprès de Balak, et dirent: Balaam a refusé de venir avec nous.

Balak envoya de nouveau des chefs en plus grand nombre et plus considérés que les précédents. Ils arrivèrent auprès de Balaam, et lui dirent: Ainsi parle Balak, fils de Tsippor: Que l'on ne t'empêche donc pas de venir vers moi; car je te rendrai beaucoup d'honneurs, et je ferai tout ce que tu me diras; viens, je te prie, maudis-moi ce peuple. Balaam répondit et dit aux serviteurs de Balak: Quand Balak me donnerait sa maison pleine d'argent et d'or, je ne pourrais faire aucune chose, ni petite ni grande, contre l'ordre de l'Éternel, mon Dieu. Maintenant, je vous prie, restez ici cette nuit, et je saurai ce que l'Éternel me dira encore.

Dieu vint à Balaam pendant la nuit, et lui dit: Puisque ces hommes sont venus pour t'appeler, lève-toi, va avec eux; mais tu feras ce que Je te dirai. Balaam se leva le matin, sella son ânesse, et partit avec les chefs de Moab. La colère de Dieu s'enflamma, parce qu'il était parti; et un ange de l'Éternel se plaça sur le chemin, pour lui résister. Balaam était monté sur son ânesse, et ses deux serviteurs étaient avec lui. L'ânesse vit l'ange de l'Éternel qui se tenait sur le chemin, son épée nue dans la main; elle se détourna du chemin et alla dans les champs. Balaam frappa l'ânesse pour la ramener dans le chemin. L'ange de l'Éternel se plaça dans un sentier entre les vignes; il y avait un mur de chaque côté. L'ânesse vit l'ange de l'Éternel; elle se serra contre le mur, et pressa le pied de Balaam contre le mur. Balaam la frappa de nouveau.

L'ange de l'Éternel passa plus loin, et se plaça dasn un lieu où il n'y avait point d'espace pour se détourner à droite ou à gauche. L'ânesse vit l'ange de l'Éternel, et elle s'abattit sous Balaam. La colère de Balaam s'enflamma, et il frappa l'ânesse avec un bâton. L'Éternel ouvrit la bouche de l'ânesse, et elle dit à Balaam: Que t'ai-je fait, pour que tu m'aies frappée déjà trois fois? Balaam répondit à l'ânesse: C'est parce que tu t'es moquée de moi; si j'avais une épée dans la main, je te tuerais à l'instant. L'ânesse dit à Balaam: Ne suis-je pas ton ânesse, que tu as de tout temps montée jusqu'à ce jour? Ai-je l'habitude de te faire ainsi? Et il répondit: Non.

L'Éternel ouvrit les yeux de Balaam, et Balaam vit l'ange de l'Éternel qui se tenait sur le chemin, son épée nue dans la main; et il s'inclina, et se prosterna sur son visage. L'ange de l'Éternel lui dit: Pourquoi as-tu frappé ton ânesse déjà tois fois? Voici, je suis sorti pour te résister, car c'est un chemin de perdition qui est devant moi. L'ânesse m'a vu, et elle s'est détournée devant moi déjà toris fois; si elle ne se fût pas détournée de moi, je t'aurais même tué, et je lui aurais laissé la vie. Balaam dit à l'ange de l'Éternel: J'ai péché, car je ne savais pas que tu te fusses placé au-devant de moi sur le chemin; et maintenant, si tu me désapprouves, je m'en retournerai. L'ange de l'Éternel dit à Balaam: Va avec ces hommes; mais tu ne feras que répéter les paroles que je te dirai. Et Balaam alla avec les chefs de Balak."

Balaam essaie de maudire Israël à trois reprises. Dieu lui permet seulement de bénir Israël. Notez que même si Dieu dit à Balaam de ne pas accompagner les hommes de Balak, Balaam dit qu'il va encore consulter l'Éternel. Balaam veut vraiment l'argent qui lui est offert et c'est pourquoi Dieu est en colère contre lui. Dieu sait que Balaam désire pouvoir maudire Israël afin que Balak lui donne l'argent. Nous voyons également que Balaam est orgueilleux, qu'il se croit important et l'incident de l'ânesse l'humilie. Plus tard, Balaam trouve un moyen pour Balak de s'en prendre à Israël.

Nombres 31:16 "Voici ce sont elles qui, sur la parole de Balaam, ont entraîné les enfants d'Israël à l'infidélité envers l'Éternel, dans l'affaire de Peor; et alors éclata la plaie dans l'assemblée de l'Éternel."

Balaam avise Balak de faire en sorte que le peuple d'Israël prenne pour épouses des femmes d'autres peuples, de commettre l'adultère, etc. Ceci met l'Éternel en colère contre Israël et Il envoie une plaie en jugement contre Israël. Mais ne croyez pas que Balaam s'en tire.

Nombres 31:8 "Ils tuèrent les rois de Madian avec tous les autres, Évi, Rékem, Tsur, Hur et Réba, cinq rois de Madian; ils tuèrent aussi par l'épée Balaam, fils de Beor."

Pierre dit plus tard qu'Israël s'est égarée de Dieu en suivant la voie de Balaam, qui a aimé le salaire de l'iniquité. 2 Pierre 2:15 "Après avoir quitté le droit chemin, ils se sont égarés en suivant la voie de Balaam, fils de Bosor, qui aima le salaire de l'iniquité."

Dans le texte de Jude, nous voyons Balaam "courir" vers le profit. Balaam aime tellement l'argent qu'il frappe son ânesse parce qu'il est pressé de rencontrer Balak afin de maudire Israël et être payé.

(1) Les faux enseignants pratiquent la sorcellerie tout comme Balaam

La sorcellerie, c'est de faire apparaître, d'évoquer les esprits ou même Dieu Lui-même. Dieu ne peut pas être évoqué ou commandé. Il est entièrement souverain et fait les choses selon Sa volonté et non celle des hommes. Balaam essaie d'amener Dieu à dire ce qu'il désire afin d'être rémunéré. Si Dieu ne dit pas ce qu'il veut, alors il inventera quelque chose. Les enseignants de la Parole de Foi tels que Kenneth Copeland, enseignent qu'ils peuvent amener à l'existence tout ce qu'ils désirent, en utilisant la puissance de la foi, tout comme Dieu a utilisé cette même puissance pour créer le monde. Ceci est de la sorcellerie. Les faux prophètes de la Troisième Vague prophétisent des choses qui plaisent au peuple plutôt qu'à Dieu et sont payés cher pour agir ainsi. Essayer de contrôler Dieu ou de contourner Sa volonté tel que Balaam l'a fait ne peut que mener au jugement.

(2) Les faux enseignants agissent de la sorte pour le gain - l'amour de l'argent

L'amour de l'argent est la racine de bien des maux. TBN regorge de télévangélistes qui passent beaucoup de leur temps à solliciter de l'argent. Au moyen de la sorcellerie, ils font tomber les gens "dans l'esprit" afin de se faire une renommée et beaucoup d'argent. Ils vendent des "huiles d'onction sainte" et des linges qui ont été touchés par des télévangélistes avec cette "onction" en déclarant que les malades seront guéris. Ils dépensent une grande partie de l'argent reçu pour eux-mêmes et vivent en millionnaires.

(3) Les faux enseignants conduisent le peuple dans l'immoralité

Balaam est responsable d'avoir conduit le peuple d'Israël dans l'immoralité. Ceux qui ont suivi la voie de Balaam et des Nicolaïtes ont agi de la même façon au temps de l'Église primitive et l'histoire se répète aujourd'hui. Ils déclarent que nous avons la liberté en Christ et que nous pouvons faire ce que nous voulons, que Dieu nous pardonnera, tout simplement. Mais la repentance du péché est plus que la courte prière "excuse-moi; je regrette." C'est de se détourner de nos mauvaises voies. Nous n'avons pas reçu une licence de pécher. Nous n'avons pas à commettre l'adultère en tant que Chrétiens en caressant l'idée que nous dirons simplement plus tard à Dieu que nous regrettons. Les faux enseignants de la Troisième Vague créent des événements où les gens sont incités au délire et au désordre. La musique est extravagante, la prédication et les manifestations également. Ceci excite la chair. Lorsque les gens sont excités, ils en veulent naturellement davantage. Cela conduit à d'autres péchés tels que l'adultère, l'emploi de drogues, l'alcoolisme et un comportement immoral.

La ruée vers les richesses est une route à la séduction et à la convoitise.

LA RÉVOLTE DE KORÉ

Nombres 16:1-35 " Koré, fils de Jitsehar, fils de Kehath, fils de Lévi, se révolta avec Dathan et Abiram, fils d'Éliab, et On, fils de Péleth, tous trois fils de Ruben. Ils se soulevèrent contre Moïse, avec deux cent cinquante hommes des enfants d'Israël, des principaux de l'assemblée, de ceux que l'on convoquait à l'assemblée, et qui étaient des gens de renom.

Ils s'assemblèrent contre Moïse et Aaron, et leur dirent: C'en est assez! car toute l'assemblée, tous sont saints, et l'Éternel est au milieu d'eux. Pourquoi vous élevez-vous au-dessus de l'assemblée de l'Éternel? Quand Moïse eut entendu cela, il tomba sur son visage. Il parla à Koré et à toute sa troupe, en disant: Demain, l'Éternel fera connaître qui est à Lui et qui est saint, et Il le fera approcher de Lui; Il fera approcher de Lui celui qu'Il choisira.

Faites ceci: Prenez des brasiers, Koré et toute sa troupe. Demain, mettez-y du feu, et posez-y du parfum devant l'Éternel; celui que l'Éternel choisira, c'est celui-là qui sera saint. C'en est assez, enfatns de Lévi! Moïse dit à Koré: Écoutez donc, enfants de Lévi! Est-ce trop peu pour vous que le Dieu d'Israël vous ait choisis dans l'assemblée d'Israël, en vous faisant approcher de Lui, afin que vous soyez employés au service du tabernacle de l'Éternel, et que vous vous présentiez devant l'assemblée pour la servir?

Il vous a fait approcher de Lui, toi, et tous tes frères, les enfants de Lévi, et vous voulez encore le sacerdoce! C'est à cause de cela que toi et toute ta troupe, vous vous assemblez contre l'Éternel! Car qui est Aaron, pour que vous murmuriez contre lui? Moïse envoya appeler Dathan et Abiram, fils d'Éliab. Mais ils dirent: Nous ne monterons pas. N'est-ce pas assez que tu nous aies fait sortir d'un pays où coulent le lait et le miel pour nous faire mourir au désert, sans que tu continues à dominer sur nous? Et ce n'est pas dans un pays où coulent le lait et le miel que tu nous as menés, ce ne sont pas des champs et des vignes que tu nous as donnés en possession. Penses-tu crever les yeux de ces gens? Nous ne monterons pas.

Moïse fut très irrité, et il dit à l'Éternel: N'aie point égard à leur offrande. Je ne leur ai pas même pris un âne, et je n'ai fait de mal à aucun d'eux. Moïse dit à Koré: Toi et toute ta troupe, trouvez-vous demain devant l'Éternel, toie t eux, avec Aaron. Prenez chacun votre brasier, mettez-y du parfum, et présentez devant l'Éternel chacun votre brasier: il y aura deux cent cinquante brasiers; toi et Aaron, vous prendrez aussi chacun votre brasier.

Ils prirent chacun leur brasier, y mirent du feu et y posèrent du parfum, et ils se tinrent à l'entrée de la tente d'assignation, avec Moïse et Aaron. Et Koré convoqua toute l'assemblée contre Moïse et Aaron, à l'entrée de la tente d'assignation. Alors la gloire de l'Éternel apparut à toute l'assemblée. Et l'Éternel parla à Moïse et à Aaron, et dit: Séparez-vous du milieu de cette assemblée, et Je les consumerai en un seul instant. Ils tombèrent sur leur visage, et dirent: O Dieu, Dieu des esprits de toute chair! un seul homme a péché, et tu t'irriterais contre toute l'assemblée?

L'Éternel parla à Moïse, et dit: Parle à l'assemblée, et dis: Retirez-vous de toutes parts loin de la demeure de Koré, de Dathan et d'Abiram. Moïse se leva, et alla vers Dathan et Abiram; et les anciens d'Israël le suivirent. Il parla à l'assemblée, et dit: Éloignez-vous des tentes de ces méchants hommes, et ne touchez à rien de ce qui leur appartient, de peur que vous ne périssiez en même temps qu'ils seront punis pour tous leurs péchés.

Ils se retirèrent de toutes parts loin de la demeure de Koré, de Dathan et d'Abiram. Dathan et Abiram sortirent, et se tinrent à l'entrée de leurs tentes, avec leurs femmes, leurs fils et leurs petits-enfants. Moïse dit: A ceci vous connaîtrez que l'Éternel m'a envoyé pour faire toutes ces choses, et que je n'agis pas de moi-même. Si ces gens meurent comme tous les hommes meurent, s'ils subissent le sort commun à tous les hommes, ce n'est pas l'Éternel qui m'a envoyé; mais si l'Éternel fait une chose inouïe, si la terre ouvre sa bouche pour les engloutir avec tout ce qui leur appartient, et qu'ils descendent vivants dans le séjour des morts, vous saurez alors que ces gens ont méprisé l'Éternel.

Comme il achevait de prononcer toutes ces paroles, la terre qui était sous eux se fendit. La terre ouvrit sa bouche, et les engloutit, eux et leurs maisons, avec tous les gens de Koré et tous leurs biens. Ils descendirent vivants dans le séjour des morts, eux et tout ce qui leur appartenait; la terre les recouvrit, et ils disparurent au milieu de l'assemblée. Tout Israël, qui était autour d'eux, s'enfuit à leur cri; car ils disaient: Fuyons, de peur que la terre ne nous engloutisse! Un feu sortit d'auprès de l'Éternel, et consuma les deux cent cinquante hommes qui offraient le parfum.

L'Éternel leur avait donné des places spéciales d'autorité. Koré est un Kohatite; il est en charge du lieu Saint des saints et de l'Arche. Mais lui et ses troupes s'enorgueillissent et croient qu'ils peuvent dicter la volonté de Dieu. Ils se révoltent contre l'autorité instituée par Dieu dans la vie de Moïse et d'Aaron.

(1) Les faux enseignants disent avoir une onction et une autorité que Dieu ne leur a pas donné

Dire que vous êtes oint alors que vous ne l'êtes pas est dangereux. Nous sommes alors vite jugé. De nos jours, les faux enseignants vont même jusqu'à dire qu'ils ont une onction si puissante qu'ils peuvent la transférer à d'autres, à leur gré, par l'imposition des mains. C'est de l'hérésie. Il n'existe qu'une onction biblique, celle de Celui qui est L'Oint, Jésus-Christ.

2 Corinthiens 1:21-22 "Et Celui qui nous affermit avec vous en Christ, et qui nous a oints, c'est Dieu, Lequel nous a aussi marqués d'un sceau et a mis dans nos coeurs les arrhes de l'Esprit." 1 Jean 2:20 " Pour vous, vous avez reçu l'onction de la part de Celui qui est saint, et vous avez tous de la connaissance." Nous participons à Son onction par le Saint-Esprit lorsque nous croyons qu'Il est Dieu et qu'Il est mort et ressuscité d'entre les morts. Tite 3:4-7 "Mais lorsque la bonté de Dieu notre Sauveur et Son amour pour les hommes ont été manifestés, Il nous a sauvés, non à cause des oeuvres de justice que nous aurions faites, mais selon Sa miséricorde, par le baptême de la régénération et le renouvellement du Saint-Esprit, qu'Il a répandu sur nous avec abondance par Jésus-Christ notre Sauveur, afin que, justifiés par Sa grâce, nous devenions, en espérance, héritiers de la vie éternelle."

Mais souvent, les faux enseignants disent aux gens qu'ils sont peut-être Chrétiens mais qu'ils n'ont pas le Saint-Esprit. Prétendre être plus saint que les autres Chrétiens, le corps de Christ, est un grand péché. Au sein de la Troisième Vague , plusieurs vont jusqu'à prétendre qu'ils sont égaux à Dieu. Ils se disent même de petits dieux ou de petits messies. Ésaïe 44:6 "Ainsi parle l'Éternel, roi d'Israël et Son rédempteur, l'Éternel des armées: Je suis le premier et Je suis le dernier, et hors Moi, il n'y a point de Dieu." Ils prétendent être des apôtres de fondation, ce qui est bibliquement impossible.  Éphésiens 2:20 "Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ Lui-même étant la pierre angulaire." Vous ne pouvez établir une fondation autre que celle des apôtres, des prophètes et de Jésus-Christ. Ils prétendent également recevoir des nouvelles révélations, hors des Écritures, bien que Paul nous enseigne à ne pas aller au-delà de ce qui est écrit. 1 Corinthiens 4:6 "C'est à cause de vous, frères, que j'ai fait de ces choses une application à ma personne et à celle d'Apollos, afin que vous appreniez en nos personnes à ne pas aller au-delà de ce qui est écrit, et que nul de vous ne conçoive de l'orgueil en faveur de l'un contre l'autre."

(2) Les faux enseignants prétendent créer la réalité au moyen de leurs paroles et forcer Dieu à agir

C'est le faux enseignement de la Parole de Foi. Dieu est souverain et nous ne pouvons pas dicter ce que sera la volonté de Dieu. Moïse et Aaron se sont attendus à Dieu pour connaître Sa volonté. Mais Koré et ses partisans ont décidé de s'élever et, ce faisant, sont devenus ennemis de Dieu. Il serait bon pour ceux de la Troisième Vague de comprendre qu'ils se sont faits ennemis de Dieu par leurs actions et qu'ils subiront le jugement s'ils ne se repentent pas de leurs blasphèmes.

L'orgueil et ne pas suivre la volonté de Dieu mènent à la destruction et à la sédition contre les dirigeants et le ministère.

©2005 Sandy Simpson, Apologetics Coordination Team, Web Site URL: http://www.deceptioninthechurch.com

Cet article est la propriété de son auteur.  Il ne doit pas être copié ou utilisé à moins d'être gardé dans son format original.  Il peut cependant être reproduit pour un usage personnel.  Toute autre forme d'usage de cet article nécessite premièrement la permission de l'auteur.  Merci.